LA CUISINE : CONCEPTION DES ESPACES

La conception des espaces de cuisine doit être faite avec soin car le rôle de la cuisine est d’être le centre névralgique, le cœur de la maison, le point d’appui de l’espace de vie.

La cuisine n’est donc pas seulement un espace où l’on peut organiser et préparer des repas, où l’on peut stocker des fournitures et où, dans de nombreux cas, on a également l’habitude de déjeuner et de dîner.

En réalité, la cuisine est un lieu symbolique qui possède une intimité particulière car elle exprime le goût et le caractère de l’hôtesse.

Les fonctions de la cuisine

Les fonctions qui avaient lieu dans la cuisine étaient nombreuses : préparer et cuire les aliments en un temps record, coudre et entretenir divers objets utiles dans la maison, bavarder et faire des tâches autour de la table centrale, etc.
Au cours des dernières décennies, les rythmes de vie ont beaucoup changé et le temps passé à préparer les aliments a donc été considérablement réduit. En outre, les ménages ont diminué et de nombreuses fonctions qui abritaient la grande cuisine ont été déplacées dans le salon. De nos jours, la cuisine idéale doit pouvoir s’adapter à notre mode de vie, et doit donc être spacieuse pour la famille, ou minimale pour les célibataires.
Pour ces raisons, la cuisine a été transformée en un espace technologique, hautement fonctionnel et défini dans les moindres détails. Les meubles de cuisine ont atteint un haut degré de design et de raffinement, à tel point qu’ils peuvent être laissés en vue, par exemple, dans le coin cuisine du salon.
La conception de la cuisine exige donc une grande qualité d’organisation et un niveau élevé de recherche esthétique. L’espace est précieux, il doit donc être flexible et une nouvelle organisation de distribution créative est nécessaire.

Dimensionnement de la cuisine

Une bonne règle pratique pour la conception de l’espace de travail de la cuisine stipule que la distance totale entre l’évier, le réfrigérateur et la plaque de cuisson ne doit pas dépasser 6 mètres.
Dans tous les cas, il est nécessaire de respecter un dimensionnement minimum qui permette une utilisation optimale. Les bases, les éléments muraux, les étagères et les tiroirs doivent être à une hauteur telle que la flexion et l’étirement soient réduits au minimum. Les plans de travail doivent être à des hauteurs différentes selon l’activité à exercer et selon le nombre de personnes.
Les choses doivent être là où elles doivent être… Sur la base de cette simple pensée, nous pouvons diviser la cuisine en 3 zones opérationnelles de base : Lavage, cuisine, garde-manger/préparation.

Disposition des meubles

La disposition des meubles doit suivre un ordre logique. Voici quelques conseils pratiques à suivre :

le lave-vaisselle doit être placé à proximité immédiate de l’évier, pour jeter les restes, rincer et charger le lave-vaisselle en restant immobile au même endroit ;
Sous le lavabo, vous trouverez les conteneurs de collecte des déchets et des détergents de nettoyage ;
l’évier doit de préférence être placé vers la source de lumière ;
la colonne du réfrigérateur doit être positionnée de manière à ce que son volume ne constitue pas un ombrage et une sensation de fermeture ;
la cuisinière peut être placée entre l’évier et le réfrigérateur, avec une hotte aspirante sur le dessus et un four combiné traditionnel et un micro-ondes en dessous ;
un espace doit être laissé entre le réfrigérateur et la cuisinière pour éviter que la chaleur ne chauffe la paroi du réfrigérateur, même d’un minimum de seulement 30 cm, occupée par une commode, qui peut avoir deux tiroirs normaux et un panier pour les casseroles ;
en correspondance des bases, au-dessus de l’évier, du lave-vaisselle et de la commode seront placés les éléments muraux ;
Les éléments de séparation peuvent protéger la plaque de cuisson et enfermer la cuisine sans utiliser de murs.